Le samedi 30 novembre 2019, Jean-Paul AKA-BROU : Naissance d'une tradition patristique : l'autorité d'Ambroise de Milan dans la controverse entre Augustin et les pélagiens (411-430). (pdf)

Le mardi 3 septembre 2019, François DUSSAUBAT : La Somme de Simon de Bisignano (1177-1179). Commentaire du Décret de Gratien à la lumière de la nouvelle législation pontificale. (pdf)

Le vendredi 12 juillet 2019, Stanislas LONGONGA NGUMBU : Recherches sur le vocabulaire de la droiture et de l'innocence dans la Septante des Psaumes, Proverbes et Job. (pdf)

Le mercredi 3 juillet 2019, Faustin RAKOTOARISOA : L'autorité des évêques et le gouvernement de la vie et du ministère des prêtres. Doctrine, droit et praxis en Afrique. (pdf)

Le vendredi 21 juin 2019, Ioannis KALOUSIOS : Alexis Stoudite, patriarche de Constantinople (1025-1043). (pdf)

Le jeudi 20 juin 2019, Apostolos TZAROS : La procédure devant les tribunaux ecclésiastique de l'Eglise de Grèce. (pdf)

Le mardi 28 mai 2019, Akouatcha Louis NANTCHO : Mariage et dissolution du lien matrimonial dans la coutume akyā, en droit civil ivoirien et en droit canonique. Approche comparée et nouvelles perspectives. (pdf)

Le vendredi 15 février 2019, Florin Ciprian PETRE : De l'homme extérieur à l'homme intérieur : l'anthropologie spirituelle de saint Jean Cassien. (pdf)

Le jeudi 13 décembre 2018, Florin BUCA : La théologie négative, source de cohérence du Corpus dionysien. (pdf)

Le mercredi 7 novembre 2018, Ciprian Costin APINTILIESEI : La structure ontologique-communautaire de la personne : aux sources théologiques et philosophiques de Dumitru Staniloae. (pdf)

Le vendredi 12 octobre 2018, Paul NOMA BIKIBILI : L'administration des biens des Missions catholiques du Cameroun allemand (Kamerun) et du Cameroun français. Vers une quête d'autonomie patrimoniale. (pdf)

Le vendredi 28 septembre 2018, Stefanie PLANGGER : Gott im Bild. Eidôlon - Studien zur Herkunft und Verwendung des Septuagintabegriffes für des Götterbild. (pdf)

Le vendredi 21 septembre 2018, Justin KETTE : La subsistance du clergé séculier en Centrafrique : possible auto-prise en charge. (pdf)

Le vendredi 14 septembre 2018, Jean-Claude M'BRA : Usages funéraires et mission de l'Eglise chez les Baoulés de Côte d'Ivoire. Jalons pour une théologie thanatique africaine à la lumière de l'inculturation. (pdf)

Le jeudi 13 septembre 2018, Jean Prosper YAGA ETABA : La dialectique de la justice et du pardon. Approches des positions de la Conférence des Evêques du Cameroun depuis sa création jusqu'à nos jours. (pdf)

Le mercredi 20 juin 2018, Jerzy SWIETOCHOWSKI : La place et le rôle de l'homme dans le cosmos selon Grégoire de Nysse à la lumière de la crise écologique contemporaine. (pdf)

Le samedi 19 mai 2018, Isabelle SCHRIVE : Isaïe 58 : critique textuelle. (pdf)

Le mardi 17 avril 2018, Pierre-Marie BERTHE : Les dissensions ecclésiales, un défi pour l'Eglise catholique. Histoire et actualité. (pdf)

Le samedi 17 février 2018, Katharina LENTZ : Crainte de Dieu, sagesse et Loi. Aspects théologiques à partir de Si 10,19-11,6. (pdf)

Le jeudi 16 février 2018, Ernest OKE : Le concept de théologie actuelle dans la pensée herméneutique d'Henri Bouillard. Pertinence et actualisation (pdf)

Le vendredi 1er décembre 2017, Annie RAFFALLI : Les figures de Marthe et Marie au service des mutations institutionnelles de 18 à 260 : une réception de Lc 10, 38-42. (pdf)

Le jeudi 30 novembre 2017, Daniela SCIALABBA : Création et salut. Modèles de rapport entre le Dieu d'Israël et les nations dans le Livre de Jonas, Psaume 33 (TM et LXX) et le roman Joseph et Aséneth. (pdf)

Le samedi 23 septembre 2017, Marco PROVENZANO : Attitudes intolérantes et initiatives législatives contre les chrétiens de l'époque de Marc-Aurèle entre histoire et propagande politique. Une réexamen d'une vexata quaestio. (pdf)

Le mardi 19 septembre 2017, Stéphane VINOLO : Jean-Luc Marion : apologie de l'inexistence. (pdf)

Le mardi 4 juillet 2017, Alfred BONKOUNGOU : L'eschatologie chrétienne en Afrique à l'ombre du Christ ancêtre. (pdf)

Le jeudi 22 juin 2017, Urbain Waguena BITASSA : Le sida au Togo. Enjeux éthiques et théologiques. (pdf)

Le samedi 1er avril 2017, Christian TROTTMANN : Bernard de Clairveaux et la philosophie des Cisterciens du XIIe siècle. (pdf)

Le mercredi 15 mars 2017, Sylvie BARTH : Cheminer à deux dans l'amour électif : Quelle spiritualité pour le couple après Vatican II ? (pdf)

Le samedi 4 février 2017, Bakimani KOLANI : Etude de la place et de la focntion des éléments tardifs du livre d'AMos. Contribution à la lecture de type synchronique du livre d'Amos. (pdf)

Responsable : M. Aoun

L’Equipe de recherche de droit canonique, anciennement EA 3404, a rejoint en 2009 le Centre PRISME/SDREUMR 7012 (CNRS/Université de Strasbourg). L'Equipe organise chaque année plusieurs colloques et journées d'études, dont les actes sont publiés dans la Revue de droit canonique, dans la collection Ercal-Publications et dans diverses collections. Les principaux axes de recherches sont :

  • L’histoire du droit canonique : histoire du droit et des institutions de l'Eglise, histoire des sources anciennes, médiévales et modernes, histoire des doctrines...
  • Les évolutions canoniques actuelles des institutions ecclésiastiques.
  • La législation et la jurisprudence matrimoniales.
  • Les droits internes des religions et le droit européen comparé des religions.
  • Les institutions catholiques d’Alsace-Lorraine (ERCAL : Equipe de recherche sur le catholicisme en Alsace-Lorraine).

L’Equipe organise chaque année, au mois de mai, un colloque international sur l’un des thèmes étudiés. Les travaux sont publiés dans la Revue de Droit Canonique ou dans la collection Ercal-Publications.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Tél : 03 68 85 68 31
  • Directeur : M. Cutino
    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Tél : 03 68 85 68 85
  • Directrice adjointe : M. Iribarren
    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Tél : 03 68 85 68 85

 

L’Équipe d’accueil strasbourgeoise de Théologie catholique et de Sciences religieuses (EA 4377) est le fruit d’une histoire longue et complexe, au début de laquelle se place le CÉRIT, “Centre de recherches interdisciplinaires en théologie”, qui a été fondé en 1972 et agréé par le Conseil scientifique de l’Université Strasbourg II. La création du CÉRIT répondait à l’origine à la volonté de fédérer des recherches jusqu’alors exclusivement disciplinaires, de les ouvrir à de nouveaux courants théologiques et aussi au dialogue avec les sciences humaines (alors en plein « tournant linguistique »). De fait, les premiers travaux de ce centre se placent résolument dans une perspective herméneutique. En effet, le CÉRIT était censé représenter le versant « spéculatif » de la recherche menée au sein de la Faculté de théologie catholique, l’autre versant étant réputé « positif ». Cette distinction a été bientôt remise en cause et les programmes entrepris par la suite ont établi des transversalités dans les grands domaines du savoir (histoire, économie) et confronté la théologie avec la philosophie et les sciences humaines autour de certaines notions fondamentales (la vérité, le pouvoir, la vie).

La réorganisation des domaines de recherche internes à la Faculté de théologie catholique a conduit ainsi ensuite à distinguer trois équipes d’accueil intégrant des doctorants : en sciences bibliques, en droit canonique et en théologie au sens large, cette dernière équipe étant confodue avec le CÉRIT. À cet égard, 2009 est une importante année de transition. Tandis que se met en place l’université unique (UdS : Université de Strasbourg), l’équipe de droit canonique (anciennement EA 3404) rejoint le Centre PRISME-SDRE (UMR 7012) et les deux équipes de sciences bibliques (EA 2328) et de théologie catholique (EA 1343) fusionnent au sein de la nouvelle équipe de théologie catholique et de sciences religieuses (EA 4377).

L’Équipe d’accueil strasbourgeoise de Théologie catholique et de Sciences religieuses (EA 4377), montre bien par son intitulé la convergence, en son sein, entre disciplines discursives philosophico-théologiques et disciplines positives biblico-historiques, fruit de la fusion, à partir de 2009, de l’Équipe d’accueil de théologie catholique (EA 1343) et de celle d’exégèse biblique (EA 2328).  À ce jour, l’EA regroupe 29 membres titulaires (22 enseignants-chercheurs statutaires, et 7 émérites), distribués substantiellement en trois grands thèmes, articulés à leur intérieur en plusieurs axes et/ou sous- équipes, encadrant presque 60 doctorants en différents domaines :

– le thème « Sciences bibliques », comprenant en particulier le groupe de recherche sur la Septante et celui qui s’occupe de « Recherches exégétiques en Nouveau Testament » ;

– le thème « Sciences Historiques », constitué de deux équipes, l’ERCAM et l’ERCAL, qui s’occupent de l’étude respectivement du christianisme ancien et médiéval, et du catholicisme contemporain en Alsace-Lorraine, et des apports de recherches en archéologie et iconographie chrétiennes et en histoire des religions ;

– le thème « Philosophie, Théologie et Représentations sociales », articulé à son intérieur en plusieurs axes, l’axe Philosophie, l’axe Éthique, l’axe Théologie systématique et l’axe Théologie pratique et Pédagogie religieuse.

La polymorphie d’approches épistémologiques représente bien la pluridisciplinarité qui doit nécessairement caractériser la Théologie universitaire. Ces intersections exigent, d’être valorisées à travers des programme transversaux de recherche : c’est pourquoi à partir de cette année académique l’équipe s’est douée aussi d’un thème transversal commun pour le quinquennal en cours, « Le corps comme lieu théologique en christianisme », qui sera articulé en séminaires de recherche et événements organisés (journées d’études, colloques,..). 

Par ces caractéristiques, l’EA 4377 se propose comme mission prioritaire d’aborder, dans une perspective toujours inter- et pluridisciplinaire, les grandes questions concernant le positionnement des religions, notamment dans le cas spécifique du catholicisme, par rapport à la société contemporaine, et la compréhension historique de la genèse et du développement du christianisme, en particulier dans sa déclinaison catholique. Ainsi les thématiques traitées par les enseignants-chercheurs de l’équipe touchent des nœuds essentiels et actuels, comme, par exemple, la question de l’identité religieuse dans son élaboration à partir de l’Antiquité, la coexistence et le dialogue entre plusieurs religions, le rapport entre religion et société et entre le religieux et les autres savoirs, et plus spécifiquement la place de la théologie dans la société contemporaine, à partir d’un examen des conséquences apportées par l’événement qui a marqué l’Église catholique de la seconde moitié du XX s., le Concile Vatican II, et le questionnement de philosophie des religions, avec une attention toute particulière pour le théologico-politique à l’heure de la mondialisation et de l’interreligieux.

Partant de cette identité interne, l’EA déploie ses recherches selon une collaboration continue avec les autres composantes et les autres disciplines des SHS, apportant sa contribution spécifique à toutes les initiatives scientifiques issues des sciences humaines : il suffit de rappeler que des membres de cette EA font partie des promoteurs de la recherche adossée à des nouvelles formations innovantes créées dans l’université strasbourgeoise, comme le MIMA et le MEMI, ou le Master interreligieux et société. Les membres de l’unité collaborent ainsi de façon systématique avec des collègues des autres facultés dans notre université et ailleurs : théologie protestante, philosophie, pédagogie, psychologie, lettres classiques, lettres modernes, histoire, médecine, économie. En ce qui concerne plusieurs axes de notre EA, cette collaboration est institutionnalisée et consiste à organiser des séminaires ou des sessions de travail commun. Cette collaboration permet ainsi de conjuguer les méthodes et les savoirs, tout en reconnaissant les limites imposées à chaque discipline, et de créer des antidotes contre la simplification, l’unilatéralité, l’idéologie.

Directeur : M. Christian Grappe
Directeur adjoint : Mme Isabel Iribarren

L’Ecole Doctorale de Théologie et de Sciences Religieuses (EDTSR) (E.D. 270) s’appuie sur la recherche et l’enseignement de trois facultés ou instituts

  • la Faculté de théologie catholique
  • la Faculté de théologie protestante
  • l’Institut de droit canonique.

Les deux facultés de théologie relèvent de l’article 33 de la loi du 26 janvier 1984 sur l’enseignement supérieur. Le règlement du Doctorat de théologie catholique découle d’une convention internationale conclue entre la France et le Saint-Siège, qui accorde à ce diplôme la reconnaissance ecclésiastique.

 

Secrétariat
Bureau 108
Tél : 03 68 85 68 41
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : http://ed.theologie.unistra.fr