Les sacrements : perspective générale - S5

  • Cours (CM) 12h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Qu'est-ce qu'un sacrement? Appartenant au genre des traités classiques De sacramentis in genere, ce cours cherche à donner une présentation générale et systématique des sacrements en théologie. Après avoir dégagé l'idée de sacramentalité et les nombreuses problématiques dogmatiques et anthropologiques qui s'y réfèrent, nous proposerons une lecture des différentes étapes qui ont structuré le concept de sacrement à travers des auteurs comme Tertullien, Saint Augustin, Pierre Lombard et Thomas d'Aquin. La question de la formation du septennaire sera abordée essentiellement sur le plan historique.

Sur le plan des questions problématiques nous aborderons le rapport entre la notion de symbole et la notion de sacrement : deux notions apparement contradictoires si l'on entend par symbole une locution restrictive de l'être (ce "n'"est "que" symbolique, comme si ce qui était symbolique était non-essentiel et, pour ainsi dire, accessoire, voire inefficace dans l'existence) et par sacrement le "signe visisble d'une réalité invisible" (Augustin) (et par conséquent de l'ordre de l'essentiel, de la substance voire de l'efficacité de la grâce dans l'existence). Le symbole rétracterait ainsi l'être, là où le sacrement dilaterait l'être. Or, une telle problématique binaire entre symbole et réalité ne peut être pertinente en théologie des sacrements. Le symbole, en son sens théologique, loin d'être une locution restrictive de l'être, en est le plein épanouissement dans l'histoire et dans l'existence: en tant qu'il rassemble et réunit ce qui a été fractionné et brisé, le symbole dilate l'être au point d'en révéler la puissance de sa substance, de sa présence et de son efficacité dans les sacrements. C'est donc sous les sceaux d'une théologie de la participation et de l'analogie de l'être que l'on peut articuler symbole et sacrement.

Enfin, un deuxième axe problématique retiendra notre attention en ce que les sacrements articulent deux as pects de la vie chrétienne: d'une part celle d'une économie du Salut traduite dans l'existence et l'histoire dont les sacrements en sont le déploiement, d'autre part celle d'une eschatologie dont les sacrements en sont comme les signes annonciateurs. Sens économique et sens eschatologique des sacrements offrent un véritable renouveau de la temporalité dans le christianisme: loin d'être un échapatoire ou un évitement du temps présent au prétexte d'une fin dernière toujours annoncée, jamais encore réalisée, les sacrements invitent le fidèle à habiter pleinement le temps présent ; réciproquement, le sens économique de la sacramentalité n'est pas un enfermement dans le temps présent au point de laisser l'homme sans perspective d'espérance, d'avenir et de Salut, mais une invitation à habiter sa temporalité économique d'une éternité déjà eschatologique, illustrant ainsi la visite et la percée de la grâce toujours agissante du Christ en ses sacrements. "Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin des temps" (Mt 28, 20)

Compétences à acquérir

  • Exploiter les instruments de sémiologie contemporaine sur des textes anciens et médiévaux
  • Exploiter une exégèse canonique à des fins de théologie systématique
  • Investir une métaphysique du temps et de l'action dans l'idée de sacramentalité
  • Procéder à une archéologie de textes anciens et en mesurer les répercussions sur la pensée contemporaine
  • S'initier à la méthodologie de la dissertation et à son travail préparatoire: argumenter des thèses personnelles appropriées et appuyées au moyen de références classiques

Bibliographie, lectures recommandées

  • J.-Ph. Revel, Traité des sacrements, I. Baptême et sacramentalité, 1. Origine et signification du baptême (Théologies), Paris, Cerf, 2004
  • Thomas d’Aquin, Somme théologique : les Sacrements (Œuvres de saint Thomas d’Aquin, IIIa Qu.60-65), Paris, Cerf, 1999
  • K. Rahner, Traité fondamental de la foi. Etudes sur le concept du christianisme (Œuvres de Karl Rahner 26), Paris, Cerf, 2011
  • J. L. Austin, Quand dire, c'est faire, Paris, Seuil, 1970
  • E. Schillebeeckx, Le Christ, sacrement de la rencontre de Dieu. Étude théologique du Salut par les sacrements, Paris, Cerf, 1997
  • L.-M. Chauvet, Symbole et sacrement. Une relecture sacramentelle de l'existence chrétienne (Cogitatio fidei 144), Paris, Cerf, 1987

Contact

Faculté de Théologie Catholique

9 PLACE DE L'UNIVERSITE
67084 STRASBOURG
0368856908

Formulaire de contact

Responsable

Sébastien Milazzo


LICENCE - Théologie catholique