Billet: Droit canonique et théologie

Il y a une dizaine d'années paraissait dans la revue Droit et société un article de Pierre-Yves Condé intitulé « La fragilité du Droit. "Déthéologisation" et "théologisation" du droit canonique après Vatican II »1. Il rendait compte des discussions menées par les canonistes sur le lien entre théologie et droit canonique. Le droit canonique, en tant que discipline, est-il autonome ou entretient-il un lien étroit avec la théologie ?

La Faculté de théologie catholique de l'Université de Strasbourg, à travers l'Institut de droit canonique (IDC) et le Centre de recherche et de documentation des institutions chrétiennes (CERDIC), participèrent activement aux débats : de nombreuses études ont été publiées et des colloques ont été organisés autour du lien qu'entretient la théologie avec le droit canonique2, ainsi que d'autres questions touchant les deux disciplines.

Ces discussions avaient, en fait, pour origine la diversité des écoles canoniques3, reposant elles-mêmes sur des courants théologiques différents. L'école favorable au lien étroit entre théologie et droit canonique s'imposa, avec l'appui du Pape Paul VI4, « maître et théologien du droit », selon l'expression du Pape Jean Paul II5, de sorte qu'aujourd'hui, il ne vient à l'idée d'aucun canoniste de revendiquer une indépendance totale du droit canonique par rapport à la théologie.

Quelle que soit l'école canonique à laquelle ils puissent appartenir, les canonistes sont invités à collaborer avec les théologiens, non plus sur la base d'une affinité idéologique entre un courant théologique et une école canonique, mais autour de questions actuelles relevant de la vie de l'Église. La proposition n° 53 de la Relatio Synodi du Synode sur la famille du 18 octobre 2014 (exhortant à approfondir la thématique de la communion spirituelle et de la communion sacramentelle et leur lien avec la théologie du mariage), le récent discours du pape François aux auditeurs de la Rote romaine (les invitant, dans l'évaluation de la validité du consentement exprimé, à « tenir compte du contexte de valeurs et de foi – ou de leur carence ou absence – dans laquelle l'intention matrimoniale s'est formée »), ainsi que le prochain colloque de l'IDC sur la conjugalité qui se tiendra à Strasbourg les 18 et 19 mai prochain (cf. ci-dessous) ne constituent-ils pas autant de manifestations de cette collaboration entre canonistes et théologiens ? Une collaboration qui reste naturellement ouverte à d'autres disciplines telles que le droit, la sociologie...
Les débats actuels, extrêmement nourris dans de nombreux domaines, semblent en tout cas offrir l'occasion d'un dialogue fécond entre les deux disciplines.

1. Droit et Société, 63-64, 2006, p. 527-551.
2. Revue de droit canonique, 20, 1970, p. 289-307; 24, 1974, p. 3-27; 27, 1977, p. 5-37; PJR - Praxis Juridique et Religion, 1, 1984, p. 19-81, 166-176; 3, 1986, p. 92-108.
3. L'école italienne, l'école de Munich, l'école de Navarre et le courant animé par la revue Concilium (cf. n°8, éditorial).
4. Cf. Allocution de Paul VI au Congrès international de droit canonique en 1970 et 1973, La Documentation Catholique, 67, 1970, p. 155-157 ; 70, 1973, p. 801-804.
5. Jean Paul II, Allocution à des évêques (21 novembre 1983), Communicationes, 15, 2, 1983, p. 125.


La pensée du mois

« Frères, gardons-nous du terrorisme des bavardages ! »
Pape François, 22 décembre 2014

Difficile d'imaginer que ces mots forts n'auraient de pertinence que pour la Curie romaine ! Sans devenir nécessairement de la calomnie, punissable selon les termes du c. 1390 du Code de droit canonique, le bavardage, comme le commérage que le Saint-Père mentionne dans le même passage n° 9 de son discours, comptent parmi les maladies qui font le plus de tort aux institutions, les empêchant de fonctionner de manière efficace et avec professionnalisme.

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2014/december/documents/papa-francesco_20141222_curia-romana.html


Lectures

1. Deux ouvrages récents apportent des points de vue opposés sur la question très actuelle et extrêmement débattue des « divorcés remariés » :

  • Walter Kasper, L'Évangile de la famille, Paris, Cerf, 2014, 96 pages :
    « La famille est une bonne nouvelle. Église domestique, première unité de la vie sociale et chrétienne, sa structure est cependant, depuis plusieurs décennies, confrontée à une remise en question. Un écart s'est créé entre l'enseignement de l'Église catholique sur le mariage et la famille et les convictions vécues de nombreux chrétiens.
    C'est à la demande du pape François que, lors de l'ouverture du consistoire des cardinaux sur la famille, le cardinal Kasper a réinvesti, à partir de la Bible, la théologie qui sous-tend le sacrement de mariage. Rappelant dans des propos d'une grande clarté l'histoire du sacrement, puis sa judiciarisation, il explique ce qu'est l'Évangile de la famille. À l'horizon se dessine un approfondissement inédit : il invite l'ensemble des chrétiens, laïcs et clercs, tout en maintenant l'exigence évangélique, à considérer la situation "sous l'angle de celui qui souffre et qui demande de l'aide", à articuler fidélité à la tradition et miséricorde à l'égard de ceux qui souffrent.
    L'annonce d'une ouverture possible et sans précédent dans l'Église, par l'un des plus éminents théologiens de notre temps » (présentation de l'éditeur).
  • Robert Dodaro (textes réunis par), Demeurer dans la vérité du Christ. Mariage et communion dans l'Eglise catholique, Artège, 2014, 312 pages :
    « Les essais réunis dans cet ouvrage exposent les réponses apportées par cinq cardinaux de l'Église catholique romaine et quatre autres spécialistes, à un ouvrage publié en début d'année par le cardinal Walter Kasper et intitulé L'Évangile de la famille. Le cardinal encourage ses lecteurs à poursuivre le débat.
    Le présent recueil n'a pas d'autre but que de répondre à cette invitation. Les essais publiés ici entendent réfuter sa proposition d'une version catholique de quelques pratiques de l'Église orthodoxe pour certains divorcés remariés civilement. Ils s'attachent à montrer l'impossibilité de concilier cette idée avec la doctrine catholique de l'indissolubilité du mariage, la proposition ne pouvant que conduire à des erreurs d'interprétation sur la fidélité et la miséricorde » (présentation de l'éditeur).

2. « Le baptême ne s'efface pas » !

  • « Par un arrêt du 19 novembre 2014 (n° 13-25.156, à publier au Bulletin), la première chambre civile de la Cour de cassation a confirmé l'arrêt du 10 septembre 2013 de la cour d'appel de Caen ayant refusé de faire droit à la demande d'une personne tendant à la radiation de son nom du registre paroissial des baptêmes. Cette solution distingue heureusement la réalité objective et historique du baptême chrétien du "positionnement" subjectif et actuel du baptisé vis-à-vis de son baptême. Ce dernier, s'il peut renier la valeur ou l'importance de son baptême, ne peut en revanche en effacer l'existence. C'est pourquoi le registre des baptêmes, dont l'objet est de consigner les lieu, date et acteurs de l'évènement historique qu'est le baptême, ne peut être effacé en aucune des mentions. Il ne peut qu'en mentionner le reniement par la personne concernée ».
    « Le baptême ne s'efface pas. L'arrêt de la Cour d'appel de Caen du 10 septembre 2013 confirmé par la Cour de cassation », Revue de droit canonique, 64/1, 2014, p. 157-166 ; résumé p. 183.
    Le Code de droit canonique de 1983 consacre au sacrement du baptême les canons 849 à 878. Le Code des Canons des Eglises Orientales de 1990 lui consacre les canons 675 à 691.

3. Notre collègue franciscain des Facultés jésuites de Paris a publié récemment un ouvrage qui est à recommander tant aux théologiens qu'aux canonistes : Bernard Forthomme, La voie libre. Théologie du franc-parler, Éditions Facultés jésuites de Paris, 2014, 274 pages. Il s'agit d'un outil d'une vive actualité, vraiment précieux pour la réflexion autour de la vérité, de la docilité ou de l'obéissance et, en particulier, autour de la notion de parrhèsia, ou liberté de langage, dont le pape François a rappelé l'intérêt dès l'entrée en synode à l'automne 2014.
Recension à paraître dans la Revue des sciences religieuses, 89/2, 2015.


Informations diverses

Étudier à l'Institut de droit canonique :

La Faculté de théologie catholique de l'Université de Strasbourg propose, par l'intermédiaire de l'Institut de droit canonique (IDC), une formation complète en droit canonique, de la licence au doctorat, en passant par le master, sanctionnée par des diplômes de l'État français pouvant être reconnus, sous conditions, par l'Église. Les dossiers complets peuvent être adressés au secrétariat de la Faculté de théologie catholique (cf. Guide pédagogique de l'IDC sur le site de la Faculté). Une commission pédagogique statue sur le niveau d'études que le candidat pourrait intégrer à l'IDC. La licence et le master 1 se préparent par un système combiné de sessions sur place et de cours par correspondance. Le master 2 se prépare exclusivement sous forme de sessions mensuelles bloquées sur place. Le doctorat en droit canonique se prépare dans le cadre de l'École Doctorale de Théologie et de Sciences Religieuses (ED 270) au sein de l'Axe de recherche « droit canonique » rattaché à l'UMR 7354 DRES (Droit, religion, entreprise et société).

Soutenances de thèses en droit canonique (d'avril à juin 2015) :

  • Anne Buysschaert, « Droit canonique et handicap », sous la direction de Jean-Luc Hiebel.
  • Germain Mbida, « Le rapport de la personne à l'institution dans l'histoire de la vie religieuse. Son évolution des origines à la fin du XVIIIe siècle », sous la direction de Marc Aoun.
  • Louis Nantcho, « Mariage et dissolution du lien matrimonial dans la communauté Akya, en droit civil ivoirien et en droit canonique. Approche comparée et nouvelles perspectives », sous la direction de Marc Aoun.
  • Fadi Rabbat, « Le Mariage mixte : une réalité antiochienne à réexaminer », sous la direction de Marc Aoun.

Soutenance de thèse en théologie catholique :

  • Amany TOURE : « Eglise-Famille de Dieu et protection sociale des prêtres en Côte d'Ivoire. Contribution à l'ecclésiologie africaine et perspectives pastorales », sous la direction de Simon Knaebel, 31 mars 2015, 14 h, Palais Universitaire, salle Fustel.

Colloques et publications :

  • « La restauration de la création : quelle place pour les animaux ? » – Colloque organisé par l'ERCAM (M. Cutino, I. Iribarren et F. Vinel) avec la collaboration de l'Institut d'Etudes Augustiniennes (Paris), 12-14 mars 2015 à Strasbourg.
  • « Construction et évolution des identités religieuses dans le judaïsme ancien et le christianisme primitif. Textes et traditions », deux journées d'études organisées par l'Équipe de recherche en exégèse biblique de Strasbourg (EREB) et l'Institut de théologie protestante de Landau, 20-21 mars 2015 à Strasbourg.
  • « La conjugalité. Approches disciplinaires, évolutions historiques et reconnaissance institutionnelle » (colloque RDC-IDC-UMR 7354 DRES), Strasbourg, Palais Universitaire, 18-19 mai 2015.
  • Revue de droit canonique : Dernier numéro paru, t. 64/1, 2014 : Varia, 190 pages. Numéro Varia, t. 64/2 (sous presse). Numéro thématique « Les vœux religieux », t. 65, 1-2 (en préparation, parution prévue au printemps).
    RDC : Sommaires, résumés des articles et modalités d'abonnement sur : www.droitcanon.com

__________________________________

Télécharger l'article au format Word ou Pdf

 

 

A noter  A noter

Journée d'études ambrosiennes

Publié vendredi 14 septembre 2018

La Faculté de Théologie Catholique de Strasbourg, en collaboration avec l’Institut des « Sources Chrétiennes » et l’ « Università Statale » de Milan, organise à Strasbourg, une journée d’études sur les traités d’Ambroise de Milan. Cette journée, reprenant la perspective d’une autre journée strasbourgeoise qui en 2013 a fait le point critique sur la correspondance de l’évêque milanais, vise à prendre en considération des questions ouvertes (quaestiones disputatae) concernant ses traités, à travers un nombre bien ciblé d’interventions sur des thèmes centraux de la production ambrosienne.

  • Le 15 (après midi) et 16 novembre (matin) 2018
  • en salle 409 du Bâtiment Le Portique, Côté Rue (4e étage)
  • programme (pdf)
  • argumentaire (pdf)

Ecole théologique du soir

Publié jeudi 13 septembre 2018

Ecole théologique du soir "La croix dans la théologie, la spiritualité et les arts", encadrée par Madame Annie NOBLESSE-ROCHER et Messieurs Jérôme COTTIN, Michel DENEKEN, Denis FRICKER, Christian GRAPPE, Michele CUTINO, Bertrand DUMAS, aura lieu :

  • les mercredis de 18h00 à 19h30 (octobre et novembre 2018)
  • en salle Pasteur et Tauler au Palais universitaire
  • affiche et programme (pdf)

Les horaires des Bibliothèques de l'Université de Strasbourg

Publié lundi 17 septembre 2018

Trois Bibliothèques Universitaires sont ouvertes en soirée ainsi que le samedi jusqu'à 19h :

La BNU est ouverte le samedi de 10h à 22h et le dimanche de 14h à 22h

Pour toutes autres informations (horaires de chaque BU, calendriers et horaires pendant les vacances universitaires...), vous pouvez consulter le site : bu.unistra.fr

Journée d'étude de l'ERCAM

Publié vendredi 14 septembre 2018

Une journée d'étude La Vierge Marie dans la théologie et la piété de l'Eglise ancienne et médiévale, organisée par l'Equipe de recherche sur le christianisme ancien et médiéval (ERCAM), aura lieu :

  • le 1er octobre 2018 de 9h à 17h
  • salle Pasteur (matin) et Tauler (après-midi), au Palais Universitaire
  • programme (pdf)

Colloque de théologie pratique : appel à contribution

Publié mercredi 5 septembre 2018

En vue d'un colloque de théologie pratique qui se déroulera les 4 et 5 avril prochain, veuillez trouver ci dessous un appel à contribution.

  • Les propositions de communications sont à transmettre à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour le 15 octobre 2018
  • Appel à contribution (pdf)

Réseau Alumni : à destination des diplômé.e.s

Publié jeudi 12 juillet 2018

Au moment de quitter l'Université, diplôme en poche, s'inscrire au réseau Alumni c'est rester en lien avec l'Université et avoir accès tout au long de sa vie et carrière à:

  • des offres d'emploi, 200 en ligne actuellement dont la majorité en CDI, des conseils et astuces emploi et des et les webinars à re-visionner dans notre rubrique Carrière
  • notre Alum'News, newsletter trimestrielle, des articles et témoignages dans la rubrique Savoirs
  • du parrainage en ligne, un réseau d'ambassadeurs Alumni en France et partout dans le monde, un service d'appel à bénévolat dans la rubrique Entraide
  • des événements pour se rencontrer, un annuaire en ligne pour trouver des experts, futurs collaborateurs, et anciens camarades, des portraits d'Alumni dans la rubrique Réseautage

Pour vous inscrire connectez-vous dès à présent sur alumni.unistra.fr avec vos identifiants ENT.

  • Document réseau Alumni (pdf)

Accueil 2018-2019 Master 1 et 2

Publié jeudi 12 juillet 2018

L’accueil des étudiants qui se seront inscrits en Master 1 en Théologie Catholique pour l’année 2018-2019 se fera vendredi 14 septembre de 9h à 17h en salle Tauler, Palais Universitaire, selon le programme. La participation à cette journée d’accueil est obligatoire, rentrant dans la validation de l’UE « Méthodologie de la recherché universitaire » et étant finalisée à l’inscription pédagogique pour l’année 2018-2019.
Les cours hebdomadaires de Master 1 débutent lundi 17 septembre 2018 et suivront l’emploi du temps qu’on trouvera d’ici peu dans le guide pédagogique de la Faculté 2018-2019 ; les cours de Master 1 donnés en session suivront le calendrier.
L’accueil des étudiants inscrits en Master 2 en Théologie Catholique pour l’année 2018-2019 se fera à l’intérieur de la première session de cette année, c’est-à-dire le 28/09/2018 à 13h en salle Tauler pour ceux qui auront choisi le bloc 1 des disciplines, et le 05/10/2018 également à 13h en salle Tauler pour ceux qui auront choisi le bloc 2. Les cours de Master 2, tous en session, sont articulés en deux blocs avec un calendrier différent.
Pour toute information sur la maquette et sur les cours donnés en Master Théologie Catholique dans l’année 2018-2019, veuillez consulter sur ce site l’espace Les formations > Diplômes nationaux ou contacter le responsable du Master, M. Cutino (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Inscription 2018-2019 en Master 1 et 2

Publié jeudi 12 juillet 2018

Les pré-inscriptions en Master de Théologie catholique en 1ère et 2ème année pour les étudiants externes (les étudiants internes ne devant pas passer par la plateforme) devront être effectuées sur la base d'un dossier présenté sur la plateforme e-candidat. Cette plateforme sera ouverte jusqu'au 30 septembre 2018.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter :

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., responsable du Master en théologie catholique
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., gestionnaire de scolarité

Nouveauté : Le défi de la fraternité

Publié vendredi 29 juin 2018

Le livre : "Le défi de la fraternité. The Challenge of fraternity. Die Herausforderung der Geschwisterlichkeit." Marie-Jo THIEL, Marc FEIX (éds.) est disponible. Vous trouverez ci dessous le flyer ainsi que le bon de commande.

  • Flyer et bon de commande (pdf)

M2 Interreligieux et Société

Publié vendredi 29 juin 2018

Responsable : M. Denis FRICKER

Le parcours Master 2 européen « Interreligieux et société » est issu du projet INTER-RELIGIO « Religions et convictions en partage », un réseau interuniversitaire transfrontalier entre la France, l’Allemagne et la Suisse, qui a pour objectif de répondre, au moyen d’une réflexion académique coordonnée, aux défis posés par la cohabitation religieuse dans nos sociétés.
Plus spécifiquement, ce Master 2, unique dans le paysage universitaire public français, a pour sujet la question de la connaissance de l’interreligieux et de la pratique du dialogue interreligieux.
Les enseignements dégagent les particularités propres à chaque religion et les principes communs à toutes les religions en insistant sur les constructions doctrinales et l'interprétation des textes fondateurs.
Cette formation est assurée par des enseignants-chercheurs de l’Université de Strasbourg et de l’Unité mixte de recherche (UMR) 7354 « Droit, Religion, Entreprise et Société » (DRES), tout en bénéficiant d’un suivi de l’Institut de l’interreligieux, un consortium de vingt-six universitaires français, allemands et suisses qui s’engagent à relever ces défis sociétaux contemporains par l’échange de savoirs, la recherche et la formation d’excellence et l’innovation de pointe, et également d’un soutien financier des Fonds Européens de Développement Régional (FEDER)–Programme INTERREG Rhin supérieur. Le projet a été labellisé EUCOR-Le Campus européen.

Cette nouvelle formation s'adresse à tout étudiant intéressé par une approche des faits religieux selon la perspective du dialogue et possédant déjà des connaissances préalables en théologie, histoire des religions ou en sciences humaines et sociales.
Il s’adresse notamment aux actuels ou futurs ministres du culte ou cadres religieux, aux enseignants de religion ou intervenants de l’Éducation au dialogue interreligieux et interculturel (EDII), aux aumôniers, aux acteurs associatifs de l'interreligieux, aux agents de l’administration de l’État et des collectivités territoriales, aux professionnels de la communication soucieux de parfaire leurs connaissances et leurs compétences en matière de dialogue interreligieux.

Le dossier de candidature (préinscription) est à envoyer au secrétariat de la Faculté de théologie catholique (Mr. Vincent FOSELLE 03.68.85.68.23, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et sera examiné par le responsable du Master 2.

  • Inscription administrative : du 23 juillet au 30 septembre 2018
  • Présentation du Master 2 (à venir)
  • Dépliant (pdf)

Sécurité Sociale : Informations

Publié mercredi 6 juin 2018

Vous trouverez, ci dessous, des liens résumant les nouvelles mesures en matière de sécurité sociale :

Contribution Vie Etudiante et de Campus : Informations

Publié mercredi 6 juin 2018

Vous trouverez deux liens pour toutes informations concernant la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) :

Aménagements d'examens

Publié jeudi 31 mai 2018

Veuillez trouver ci dessous les informations concernant les dates butoirs
pours les demandes d'aménagements d'examens et de concours pour l'année 2018-2019 :

Informations Parcoursup

Publié jeudi 24 mai 2018

Pour comprendre les réponses de l'Université de Strasbourg sur Parcoursup, connaitre les dates de l'inscription administratives ainsi que les aménagements pédagogiques :

  • vous pouvez consultez le lien suivant : Parcoursup

offres d'emploi réseau Alumni

Publié mercredi 16 mai 2018

Découvrez les offres d'emploi déposées sur le site des alumni* : alumni.unistra.fr
Pensez à vous inscrire au réseau préalablement avec vos identifiants ENT !

Vous allez terminer vos études prochainement ?

Vous poursuivez vos études ?

  • Retrouvez les portraits des alumni, une source d’information inspirante pour votre future carrière.

* Le réseau Alumni de l’Unistra regroupe les diplômés, doctorants et personnels de toutes les facultés, écoles et instituts de l’Unistra et de ses 3 anciennes universités, Louis Pasteur, Marc Bloch et Robert Schuman.

Reprises d'études en formation continue

Publié mercredi 4 avril 2018

Pour toutes demandes d'informations concernant une inscription dans un diplôme en formation continue, vous pouvez consultez :

  • le guide du service de la formation continue guide
  • le site du service de la formation continue site

Candidatures rentrée 2018-2019

Publié jeudi 29 mars 2018

Pour connaitre les procédures d'admission de la rentrée 2018-2019 à l'Université de Strasbourg :

Eucor - Le Campus européen

Publié jeudi 16 novembre 2017

Le Campus européen souhaite sensibiliser les étudiants strasbourgeois aux différentes possibilités de formations dans les universités de Basel, Freiburg, Haute-Alsace et du Karlsruher Institut für Technologie.